01 juillet 2017

Intimidation à la sauce Maori ! (les aventures pschopédagogiques de Bachir)

Intimidation à la sauce Maori ! La vraie vérité, je m’ennuyais à cent sous de l’heure. Je dis, je m’ennuyais, mais la terminologie n’est pas tout à fait la bonne. Mais comme on parle de psychopédagogie, alors je choisis mon vocabulaire. Chier n’est pas de mise, donc je ne l’utilise pas. Bref, je tournais en rond dans le salon et comme le chat avait disparu, il ne restait que moi. Entre nous, la bestiole devait avoir rencard avec une copine pour parler avenir de la nation chat. Elle doit avoir un certain charme la belle, car... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2017

Au nom de la loi…

Au nom de la loi… Comme d’habitude, le chat me tournait dans les pattes, c’était l’heure de sa boîte. Armé d’un couteau (la machine électrique a rendu l’âme), je m’attaque à la chose cylindrique quand tout à coup, le téléphone sonne. La boîte ripe, valdingue et finit par rebondir sur le dos du chat qui décampe en miaulant. Une façon de me dire, le pâté, c’est dans une petite coupelle et sans la boîte qui va avec. De mon côté, j’insulte à tout-va, car je me suis entaillé la main. Le chat fait profil bas puis s’échappe par la... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2017

Conte de Noël Sikopédagogique

Conte de Noël Sikopédagogique Ça pourrait commencer comme le petit chaperon rouge : « Il était une fois une fillette qui vivait avec sa mère et… » Mais à partir de là, l’histoire emprunte d’autres sentiers. Car cette fille vivait aussi avec son papa. Par ailleurs, elle pensait souvent au loup, elle en rêvait même. Celui à la babine rouge carmin ; à la dent blanche et acérée comme lame de rasoir ; grand comme trois fois la petite cahute qu’ils habitaient. Maisonnette, où l’on ne trouvait qu’un grand lit,... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2016

Bachir a enfin posé la règle

Bachir a enfin posé la règle J’étais dans ma cuisine en train de préparer un pot-au-feu afin d’accueillir Babette, la voisine du dessus, comme il se doit. Pour faire connaissance rien de tel qu’un pot-au-feu accompagné d’un beaujolais nouveau. Le nez dans les casseroles, je me disais que le Bachir n’avait pas donné de ses nouvelles depuis un bon moment. La viande était dans la sauteuse, fumaga à tout-va. A cause des oignons, je pleurais comme Madeleine découvrant Jésus sur la Croix. Paf ! Le téléphone sonne. Un geste... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2016

Bachir est de bonne humeur, il a perdu une bataille !

Tabatha m'a dit que c'était pas terrible, tant pis, je le mets quand même ! Moi, ça m'a fait marrer le coup de la bataille... Mise ne garde : Comme des amis ont ronchonné, j'annonce de suite qu'il s'agit d'un extrait et que le texte en entier qui fait deux bonnes pages est téléchargeable en KliKanLà Je croyais bien m’être assoupi lorsque le téléphone sonna dans l’antichambre. Je croyais bien avoir perdu la notion du temps, car le soleil pointait haut sur l’horizon. Mais qu’importe cela, puisque le vin est bon. J’avais la tête... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 février 2016

Bachir est et n’est plus à la fois !

J’étais d’humeur chafouine, allez savoir pourquoi ? Le mauvais temps, la digestion des lendemains de fête. Le chat me regardait la tête légèrement penchée sur le côté, c’était mauvais signe. Inquiet, j’ai tout de suite voulu prendre rendez-vous chez le toubib, y reçoit pas pendant les fêtes. Voyant mon dépit, le chat s’est installé doucement sur mes cuisses, s'allongeant de tout son long pour faire la seule chose en son pouvoir pour me redonner le moral : ronronner. La bouteille d’armagnac était presque à portée de main.... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 01:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2016

Bachir est un salaud !

Il fait des trucs insensés, il fait pleurer les enfants, leur fait  venir la tristesse dans les yeux, tout ça parce qu'il a réussi son travail. L’expatrié orthodoxe est bon élève alors en revoir petit prince retourne-t-en en ton pays voir si le tsarévitch a embrassé la grenouille. Et tombent les larmes tout ça parce que notre évadé du goulag veut continuer à dire bonjour à Bachir le saligaud ; qu'il ne veut pas quitter son ami le psychopédagogue ; que l'accompagnateur s'arrête en chemin, s'assoit sur un gros caillou... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 09:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2015

Riri et Marie tombent À l’eau…

Ça faisait bien un moment que je n’avais pas eu de nouvelles de l’ami Bachir et de son CPMP du côté obscur, là où les êtres et les non-êtres se côtoient en rigolant. Bref, j’étais dans la cuisine en train de préparer un ragoût et qui qui sonne, le téléphone. C’est toujours ainsi, quand on est en plein boum, y a un importun qui vient vous parler du pays. Je décroche d’un « Oui ! » genre, vous n’êtes pas le bienvenu et vous tombez en plein ragoût. « C’est Bachir, je voulais te parler d’un truc, mais je vois que tu... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 octobre 2015

Bachir part en live !

Je coulais des jours paisibles dans mon fauteuil en osier à siroter un cocktail, entouré de belles Haïtiennes, lesquelles m’éventaient avec d’immenses branches de palmier, quand soudainement, le téléphone sonna. Il sonna comme seuls les téléphones savent le faire. Le cocktail, les Haïtiennes et les branches de palmier disparurent de concert lorsque j’ouvris les yeux. Les lettres de mon clavier imprimées sur mon front correspondaient à peu de chose près au texte d’un compte-rendu qui disait « arzaeatzeayhhkhlk ». Je saute... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 11:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2015

L'ami Bachir suite

L'ami Bachir suite Je vous avais laissé avec les propos de Bachir sur la question de la disparition des RASED. Mais que je suis idiot, les RASED c'est un truc d'ici qui a existé il y a longtemps et dont on s'est débarrassé astucieusement en le supprimant suffisamment pour que ça ne serve plus à rien, mais en le laissant suffisamment exister pour qu'on puisse s'y référer en faisant comme si. C'est l'espace transitionnel de l'idiotie. Un truc à nous. Mais dans le pays de Bachir, c'est un ZARED. Rien à voir. Et toute similitude avec... [Lire la suite]
Posté par olioweb à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :